Définition de mots Signification de mots
Définitions de termes
Dictionnaire en ligne
 

    Définition de mots

Rechercher une définition  : 
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

    Définition  Calendrier de l'avent le 02/09/2014
    Définition ingéniosité le 02/09/2014
ingéniosité : Qualité qui fait qu’une personne est ingénieuse,adroite, inventive.  : ''Cetteinvention témoigne d’une grande ingéniosité. Résoudre un problème avecingéniosité.'' Par extension,  :''L’ingéniosité d’une combinaison, d’une épithète, d’un système, d’unlivre.''
    Définition humblement le 02/09/2014
humblement : D’une manière humble.  : ''Se prosterner humblement devant Dieu. S’approcherhumblement de la sainte table. Recevoir humblement les réprimandes.Souffrir''   : ''humblement lesinjures, les affronts. Demander humblement pardon. Supplier très humblement.Répondre humblement. S’incliner humblement.'' En termes de civilité,  : ''Je vous salue très humblement.'' Ils’emploie en poésie dans un sens analogue, en parlant des Objetsinanimés.  : ''La violette croîthumblement dans le fond des vallées.''
    Définition lion le 02/09/2014
lion : Quadrupède carnivore, de la famille des Félins,d’un poil tirant sur le roux, très fort, très courageux, qui habiteprincipalement l’Afrique : le mâle a le cou entouré d’une crinière.  : ''On appelle le lion le roi des animaux.La gueule, les ongles d’un lion. Le lion rugit. Une lionne qui défend sespetits est redoutable.''    Fig.,  : ''C’est un lion, un vrai lion, il esthardi comme un lion,'' Il est très brave. : ''Se défendre comme un lion,'' Se défendre avec un très grandcourage.    Fig.,  : ''C’est une lionne, une vraie lionne,elle est comme une lionne,'' se dit d’une Femme en fureur.    Prov. et fig.,  : ''Coudre la peau du renard à celle du lion,'' Joindre la ruseà la force.    Fig. et fam.,  : ''C’est l’âne couvert de la peau dulion,'' se dit d’un Faux brave qui prend un ton menaçant.    Fig., : ''Il s’est fait la part du lion,'' La part démesurée dont s’emparele plus fort.     : ''Lion marin,''Quadrupède amphibie du genre des phoques qui porte une crinière.
    Définition rupture le 02/09/2014
rupture : Action par laquelle une chose est rompue; Étatd’une chose rompue.  : ''La ruptured’une épée, d’un cachet.''    Entermes de Médecine, il désigne un Déchirement survenant dans un organe oudans une membrane.  : ''La ruptured’une veine, d’une artère, d’un tendon. Une rupture d’anévrisme.''    Il se dit figurément de la Division quise produit entre des personnes qui étaient unies par traité, par amitié,etc.  : ''Rupture complète. Ruptureouverte, manifeste, déclarée. Lequel des deux est l’auteur de la rupture? Ilsen sont venus à une rupture. Il y a rupture entre ces deux puissances. Cetterupture n’est qu’apparente, que passagère. Prévenir une rupture.''    Il se dit aussi figurément del’Annulation des traités et des actes publics ou particuliers.  : ''Depuis la rupture de la paix. Depuisla rupture de leur société.''     :''Rupture d’un mariage,'' Rupture d’un projet de mariage.     : ''Être en rupture de ban.'' Voyez BAN.
    Définition reconstituer le 02/09/2014
reconstituer : Constituer de nouveau, former de nouveau.  : ''Reconstituer un parti, unrégiment.''    Il signifie aussiRétablir dans sa forme première, rendre à une chose son aspect originel.  : ''Reconstituer un monument, un texte,une inscription à demi effacée.''   Il signifie encore Déterminer, par les résultats d’une enquête et parl’ensemble des témoignages recueillis, les conditions dans lesquelles s’estproduite une action.  : ''On estarrivé à reconstituer ce crime.''
    Définition saignée le 02/09/2014
saignée : Ouverture d’une veine pour tirer du sang.  : ''Pratiquer la saignée, l’opération dela saignée. Une saignée faite à propos.''   Il se dit aussi du Sang qu’on tire par l’ouverture d’une veine.  : ''Grande, abondante saignée. Saignéecopieuse.''    Fig.,  : ''C’est une grande saignée, une rudesaignée qu’on lui a faite, qu’on a faite à sa bourse'' se dit quand on a tiréde quelqu’un beaucoup d’argent, quand on a exigé de lui une sommeconsidérable.    '''Saignée''' se ditencore de la Partie interne de la jointure du bras et de l’avant-bras, quiest l’endroit où l’on tire le plus souvent du sang.  : ''La saignée du bras.''   Il se dit, figurément, des Pertes d’hommes faites durant uneguerre.  : ''La douloureuse saignéesubie par la France au cours de la Grande Guerre.''    Il se dit, par analogie, d’une Rigole que l’on fait pourtirer de l’eau de quelque endroit.  :''Faire des saignées pour dessécher un marais.''
    Définition retenir le 02/09/2014
retenir : Garder par-devers soi ce qui est à un autre.  : ''Retenir le bien d’autrui. Pourquoiretient-il mes papiers? Retenir les gages d’un domestique, le salaire d’unouvrier.''    Il signifie aussi Gardertoujours, conserver ce que l’on a, ne point s’en défaire, ne point s’endessaisir.  : ''Auguste retintl’empire. Ce prince retint toute son autorité jusqu’à la fin de savie.''    En termes deJurisprudence,  : ''Donner et retenirne vaut,'' Une donation n’est point valable, si on ne se dessaisit pas eneffet de ce que l’on donne.   '''Retenir''' se dit, dans ce sens, en parlant des Habitudes, desqualités bonnes ou mauvaises que l’on n’a point perdues.  : ''Retenir l’accent de son pays. Retenirses vieilles habitudes. Les bêtes féroces que l’on a apprivoisées retiennenttoujours quelque chose de leur naturel. Ce vase retient quelque chose del’odeur du vin que l’on y avait mis. Cet homme est bien corrigé, il n’a rienretenu de ses défauts.'' Il est vieux.   Il signifie aussi Réserver.  :''Il a vendu tout son vin, hormis tant de pièces, qu’il a retenues pour satable.''  : ''Il a affermé sa terre,mais il s’est retenu les bois et les vignes. Il a donné son bien, mais ils’en est retenu, il en a retenu l’usufruit.'' Il est vieux.    En termes d’Arithmétique,  : ''Retenir un chiffre,''    Le réserver pour le joindre aux chiffresde la colonne suivante.  : ''Huit etneuf font dix-sept : je pose 7 et je retiens 1.''    En termes de Procédure, : ''Les juges ont retenu cette cause,'' Ils s’en sont réservé laconnaissance en décidant qu’elle leur appartenait.  : ''Retenir une cause'' signifie aussi La conserver au rôlepour qu’elle soit jugée à son rang et sans délai.  : ''Le président a refusé la remise qu’on lui demandait et aretenu la cause.''    '''Retenir'''signifie aussi Prélever, déduire d’une somme.  : ''En me payant, il a retenu la somme qu’il m’avait prêtée. Ila retenu tant pour les frais, pour les réparations, pour ses déboursés, pourses peines. Retenir tant sur le paiement d’un coupon.''    '''Retenir''' signifie encore S’assurerpar précaution une personne, une chose. : ''Retenir quelqu’un pour une partie de plaisir. Je vous retiens àdîner pour dimanche prochain. Retenir un domestique. Retenir une chaise ausermon, une loge à l’Opéra, une place dans un train. Cette place est retenue.Retenir un logement. Retenir une chambre dans un hôtel, une fenêtre sur unerue pour voir une cérémonie publique. Retenir une date.''    Fam., : ''Je vous retiens'' se dit à Quelqu’un qui vous a rendu un mauvaisservice dont on lui promet de se souvenir.   '''Retenir''' signifie aussi Arrêter, maintenir, faire demeurer.  : ''On l’a retenu plus longtemps qu’il nepensait. Je ne vous retiens pas. Retenez- le à dîner. Retenir prisonnier. Cerhume l’a retenu quinze jours à la chambre.''    Il signifie encore Saisir, tenir, pour empêcher un accident,une chute, ou pour s’opposer à une mauvaise action.  : ''Il serait tombé dans le précipice, si je ne l’eusse retenu.Il allait le tuer, si je ne l’eusse retenu, si je ne lui eusse retenu lebras. Il s’est retenu aux branches. Retenir un cheval qui s’emporte.''    '''Retenir''' se dit aussi en parlantdes Choses et signifie Arrêter, contenir, ne pas laisser aller.  : ''On retient l’eau avec des écluses. Ily a de certaines terres qui retiennent l’eau. Retenir son haleine. Retenirses larmes. Retenir ses cris.''   Fam.,  : ''Retenir sa langue,''Ne pas se laisser aller à parler, être discret. On dit plutôt aujourd’huiTenir sa langue.     : ''Retenir unepoutre,'' L’attacher avec un lien de fer pour l’empêcher de tomber.    '''Retenir''' se dit absolument desChevaux de trait qui empêchent la voiture d’aller trop vite à unedescente.  : ''Il faut enrayer, carces chevaux- là ne retiennent pas. Ce cheval a les reins bons, il retientfort bien.''    '''Retenir''' signifieaussi Réprimer, modérer, empêcher de s’emporter.  : ''Si la crainte de Dieu ne me retenait... La vue de la forcearmée retint les manifestants. Cette considération me retint. Je ne sais cequi me retient que je ne... Il allait le frapper, mais il s’est retenu. Iln’est pas si emporté qu’il ne sache bien se retenir quand il le faut. Je mesuis retenu de lui répondre.''   Absolument,  : ''Se retenir,''Ne pas satisfaire un besoin naturel.   '''Retenir''' signifie encore Mettre, imprimer, garder quelque chosedans sa mémoire.  : ''Retenir parcoeur. Il n’a entendu ces vers qu’une fois et il les a retenus. Il retienttout ce qu’il entend. Je n’ai pas retenu son nom. Je retiendrai cela toute mavie. Cette leçon se retient aisément.''   Il s’emploie absolument en parlant de la Génération des animaux etsignifie Concevoir.  : ''On a menécette vache au taureau, mais elle n’a pas retenu. Cette jument aretenu.''    '''Se retenir''' signifieS’arrêter avec effort. Se retenir au milieu de sa course.    Il se dit aussi, en termes de Manège,des Chevaux qui ne veulent pas se porter librement en avant.  : ''Jamais on n’a vu un cheval se retenircomme celui-là. Tous les jeunes chevaux se retiennent.''    Le ''participe passé'' '''Retenu'''s’emploie comme adjectif et signifie Qui est circonspect, sage,  modéré, réservé.  : ''Il est fort sage et fort retenu. C’est un homme fort retenudans ses discours. Il faut être plus retenu sur ces matières-là. On nesaurait être trop retenu à blâmer la conduite des autres. Une jeune fillemodeste et retenue.''
    Définition aubin le 02/09/2014
aubin : Allure dans laquelle un cheval galope de devant ettrotte du train de derrière, ou inversement.
    Définition trépan le 02/09/2014
trépan : Instrument en forme de vilebrequin, avec lequel onperce les os, et spécialement ceux du crâne. : ''Opérer avec le trépan.''   Il désigne, par extension, l’Opération qui se fait avec cetinstrument.  : ''Ce blessé est tropfaible, il ne pourra jamais souffrir, supporter le trépan.''    En termes de Sculpture, il désigne unOutil muni d’une mèche, comme le vilebrequin, pour percer la pierre, lemarbre, le bois.    En termes d’Arts,il se dit d’un Instrument qui sert à percer, à désagréger les roches dans lessondages, les forages.
    Définition tellurique le 02/09/2014
tellurique : Il se dit d’un Acide produit par la combinaison dutellure avec l’oxygène.  : ''Acidetellurique.''
    Définition infréquenté le 01/09/2014
infréquenté : Qui n’est pas fréquenté.  : ''Un chemin infréquenté. Bois infréquentés.''
    Définition linguiste le 01/09/2014
linguiste : (U se prononce dans ce mot et dans le suivant.)Celui qui s’occupe de linguistique.  :''Un savant linguiste.''
    Définition huis le 01/09/2014
huis : Vieux mot qui signifie Porte.  : ''Frapper l’huis.'' Il n’est plus guèreusité qu’au Palais, dans la locution : ''À huis clos.'' À portes fermées et sans que le public soitadmis.  : ''Audience à huis clos,''Audience où l’on juge, sans que le public soit admis, une affaire danslaquelle est engagée la sûreté de l’État ou la morale publique. On l’emploiequelquefois comme nom.  : ''Le huisclos. Demander le huis clos,'' Demander, requérir qu’une affaire soit jugée àhuis clos. L’H est aspirée dans  :''Huis clos,'' mais ne l’est point dans le vieux mot  : ''Huis.''
    Définition réalisateur le 01/09/2014
réalisateur : Celui, celle qui réalise.  : ''Ce n’est pas seulement un imaginatif,c’est un réalisateur.'' Adjectivement, : ''Un esprit réalisateur.''
    Définition sacripant le 01/09/2014
sacripant : Mauvais garnement.  : ''Quel sacripant!''
    Définition récollets le 01/09/2014
récollets : Religieux réformés de l’ordre de Saint-François.
    Définition restrictif le 01/09/2014
restrictif : Qui restreint, qui limite.  : ''Des termes restrictifs. Clauserestrictive. Mesures restrictives.''
    Définition aubifoin le 01/09/2014
aubifoin : Un des noms vulgaires de la Centaurée bleue,appelée aussi  : ''Bleuet.''
    Définition teille le 01/09/2014
teille : Voyez TILLE .
    Définition treillager le 01/09/2014
treillager : Garnir de treillage.
    Définition influent le 31/08/2014
    Définition ligneux le 31/08/2014
    Définition huée le 31/08/2014
    Définition ravissant le 31/08/2014
    Définition réciproque le 31/08/2014
    Définition saccadé le 31/08/2014
    Définition ressortir le 31/08/2014
    Définition aubier le 31/08/2014
    Définition taurobole le 31/08/2014
    Définition traquer le 31/08/2014
****
Definition @ 2007-2012